Ministère de l'Equipement, des Infrastructures et des Mines

Sceau de Republique Gabonaise

DISCOURS DE MONSIEUR LE MINISTRE DE L’EQUIPEMENT, DES INFRASTRUCTURES ET DES MINES

Logo

Libreville, le 15 novembre 2018


Excellence Monsieur le Premier Ministre, Chef du Gouvernement ;

Mesdames et Messieurs les Membres du Gouvernement ;

Monsieur le Gouverneur de la Province de l’Estuaire ;

Mesdames et Monsieur les Maires des Communes de Libreville, d’Owendo et d’Akanda ;

Distingués Invités ;

Mesdames et Messieurs ;

Monsieur le Premier Ministre,

En ce jour mémorable du 15 novembre 2018, c’est pour moi un immense plaisir de saluer votre présence en ce lieu où vous allez procéder, au nom du Président de la République, Chef de l’Etat, Son Excellence Ali BONGO ONDIMBA, au lancement officiel des travaux de réhabilitation et d’amélioration des voiries des Communes de Libreville, Owendo et Akanda, qui s'inscrivent dans le processus de réaménagement et de modernisation des voies de circulation de Libreville et de son agglomération, projet cher au Chef de l’Etat qui préfigure sa vision de l’aménagement du « Grand Libreville » qu’il nous a fortement instruit de mettre en œuvre.

En effet, il vous souviendra qu’en juin dernier, Son Excellence Monsieur le Président de la République, Chef de l’Etat, préoccupé par l’urgence d’améliorer les conditions de vie et de circulation des populations de Libreville et des Communes environnantes, nous instruisait de lancer les travaux de réhabilitation des voiries existantes et d’achèvement des travaux en cours de réalisation, tout en menant une réflexion sur l’aménagement du « Grand Libreville » destiné à désengorger certains axes majeurs de Libreville et des agglomérations environnantes, à embellir et à construire de nouveaux édifices publics, à faciliter l’accès aux équipements publics, tout en réaménageant son domaine foncier.

C’est à cet effet que nous nous retrouvons ce jour pour lancer la première phase de ce vaste programme confiée en juin 2018 à la société COLAS, dont les travaux sont programmés sur 30 mois, pour un coût global de 65 milliards de francs CFA.

La voie n°50 sur laquelle nous nous trouvons, symbolise particulièrement l’esprit de ce projet. Elle représente une nouvelle voie de contournement qui reliera le quartier « Montagne Sainte » à celui du « Camp de police », en permettant le désengorgement du boulevard du bord de mer.

Monsieur le Premier Ministre, Chef du Gouvernement,

Les travaux qui débutent ce jour porteront sur :

 la réhabilitation de 112 voieries reparties sur 5 secteurs géographiques au sein des Communes de Libreville, Owendo et Akanda ;

 la construction ou l’amélioration de 8 ronds-points (2 sur le Boulevard Triomphal, 1 à l’entrée du Camp de Gaulle, 1 au Carrefour de la FOPI, 1 à l’intersection SOGATOL, 1 au Carrefour de la SNI, 1 au Carrefour Barracuda, 1 au Carrefour de l’ancien Hôpital Pédriatique d’Owendo).

Les itinéraires retenus ont été sélectionnés sur la base de critères précis (zones ou quartiers à forte densité de population, interconnexion entre quartiers, accès à des points touristiques, désenclavement, etc…).

Sur le plan organisationnel, la gestion du projet sera assurée par :

 le Ministère de l’Equipement, des Infrastructures et des Mines, en qualité de Maître d’Ouvrage ;

 l’Agence Nationale des Grands Travaux d’Infrastructures (ANGTI), en qualité de Maître d’Ouvrage Dlégué ;

 la Direction Générale des Etudes des Infrastructures (DGEI), en qualité de Maître d’œuvre des études ;

 la Direction Générale des Infrastructures des Transports (DGIT), en qualité de Maître d’œuvre des travaux ;

Enfin, une mission de Contrôle sera recrutée pour s’assurer de la bonne exécution des travaux dans le respect des normes requises et des règles de l’art.

Sur le plan économique et social, il me sied de préciser que la présente phase de ce projet, dont le coût est évalué à 65,6 milliards de FCFA (financé à hauteur de 25% par l’Etat Gabonais et de 75% par l’United Kingdom Export Finance/UKEF), pour lequel l’Etat vient de décaisser la tranche ferme de 10 milliards de FCFA, engendrera la création de près de 700 emplois directs et indirects.

Aussi, voudrais-je profiter de cette occasion pour rappeler aux populations, à tous les usagers et aux autorités municipales que les investissements en infrastructures de base sont parmi les plus onéreux mais déterminants pour le développement économique et social d’un pays.

Raison pour laquelle je voudrais me permettre de les rappeler à leurs devoirs, chacun en ce qui le concerne, d’appropriation et de protection de ces infrastructures, notamment :

 en faisant respecter les normes de charge, de gabarit et de vitesse édictées par les lois et textes réglementaires ;

 en participant activement au bon usage des ouvrages qui seront réalisés, donc à les pérenniser en adoptant un comportement civique et responsable.

C’est pourquoi, il me plait d’adresser nos sincères remerciements à l’Agence de Crédit Export du Royaume Uni (UKEF) qui a cru en notre pays et a fait confiance à ses Institutions en nous accordant cette ligne de financement.

Je voudrais également féliciter la société COLAS, qui a été retenue pour la réalisation de ces ouvrages et qui a déjà fait ses preuves en matière de construction et de réhabilitation de ce type d’infrastructures dans notre pays.

Nous comptons sur ses capacités éprouvées pour un aboutissement heureux desdits travaux, en termes de qualité, de délai et de coût.

Je tiens également à remercier toutes les personnes, notamment mon prédécesseur et mes Collègues financiers actuels qui ont, de près ou de loin, contribué à la matérialisation de ce projet, ainsi que toutes les personnes ici présentes qui, en dépit de leurs agendas respectifs, ont tenu à participer à cette cérémonie, notamment à Votre Haute Excellence, Monsieur le Premier Ministre, Chef du Gouvernement.

Enfin, je ne saurai terminer mon propos sans renouveler particulièrement notre très Haute Gratitude et nos Hommages les plus Déférents à Monsieur le Président de la République, Chef de l’Etat, Son Excellence Ali BONGO ONDIMBA, pour sa Vision et son Soutien permanent en vue de l’aboutissement de ce projet qui vise à réorienter le développement de notre plus grande commune vers des meilleures destinées.

Monsieur le Premier Ministre, Chef du Gouvernement,

Distingués Invités,

Que vive la République Gabonaise !

Que Dieu bénisse notre Cher et Beau Pays !

Je vous remercie de votre attention.

 

CHRISTIAN MAGNAGNA

Modifié : 23 / 11 / 2018