Ministère des Mines

Sceau de Republique Gabonaise

Avis aux exploitants de matériaux de carrières dans la province de l'Estuaire.

Logo

Communiqué

Le Ministre des Mines rappelle à tous les exploitants de matériaux de carrières exerçant dans la province de l’Estuaire que dans le souci de protéger la façade maritime de la capitale gabonaise de l’érosion rongeant dangereusement ses plages, le Gouvernement de la République a décidé en avril 2011, de mettre un terme à l’activité d’exploitation de sable dans la zone nord de Libreville.

Cette décision, immédiatement mise en application, a fait l’objet du décret n°0050/PR/MMIT du 12 janvier 2015 précisant les modalités de cette interdiction qui concerne :

1)   Toutes les substances minérales classées en régime de carrières, à savoir : le sable, la latérite, le grés, le calcaire, le sable de remblai, etc…,

2)   Les zones situées à l’intérieur d’un rayon de trois cents cinquante (350) mètres du littoral,

3)   Les zones du Cap Estérias, du Cap Santa Clara, de Malibé I et Malibé II.

Par conséquent, tout exploitant saisi en flagrant délit dans la zone concernée sera sévèrement puni conformément aux dispositions de la réglementation en vigueur, et pourrait faire l’objet de poursuites judiciaires.

Publié le : 14 / 11 / 2016