Ministère des Mines

Sceau de Republique Gabonaise

Le Groupe CIMAF reçu par les Membres du Gouvernement Christian MAGNAGNA et Madeleine BERRE, respectivement Ministre des Mines et Ministre en charge du Commerce et de l’Industrie

Logo

Ce jeudi 22 juin 2017, le Ministre des Mines accompagné de sa Collègue en charge du Commerce et de l’Industrie, entourés de leurs principaux collaborateurs, ont reçu le Président Directeur Général du Groupe CIMAF Gabon, Monsieur Anas SEFRIOUI et sa délégation.

L’objet de cette séance de travail portait sur l’examen de l’état d’avancement du nouveau programme d’investissements de ladite société au Gabon, après la construction de la plus importante cimenterie du Gabon dans la commune d’Owendo (avec une capacité de production de 600 000 tonnes de ciment par an), inaugurée par le Président de la République, Son Excellence Ali BONGO ONDIMBA, il y’a de cela un an.

Le Groupe marocain Ciments de l’Afrique vise plus grand pour notre pays. Une occasion de plus pour saluer l’excellente coopération existante entre le Gabon et le Maroc. En effet, le Gouvernement Gabonais et le Groupe CIMAF travaillent actuellement en collaboration sur le projet de création d’une usine de Klinker par ledit Groupe. Cette usine a pour vocation ultime d’augmenter la capacité de production de ciments au Gabon, pour passer de 600 000 à 1 200 000 tonnes de ciment par an, afin de couvrir la demande nationale, mais également celle des pays de la CEMAC tels que le Congo « Brazzaville » et le Cameroun.

Ce projet d’investissement du Groupe CIMAF, d’un coût estimé à près de 150 millions d’euros, devrait avoir un important et positif impact sur le développement économique et social de notre pays.

Après quelques échanges entre les deux parties, il ressort que les zones d’exploitation des carrières de calcaire nécessaires à la réalisation de ce projet ont déjà été identifiées aux alentours de Ntoum et de Nkoltang, et qu’un protocole d’accord entre l’Etat gabonais et le Groupe CIMAF est en cours d’élaboration pour la matérialisation de ce projet minier et industriel.

C’est dans ce sens, que les deux membres du Gouvernement d’une même voix ont rassuré leurs hôtes sur la totale disponibilité de l’administration gabonaise à les accompagner et à faciliter la réalisation de ce projet d’investissements jugé prometteur pour notre économie, afin non seulement qu’il soit la preuve de la réussite de la politique des ambitions de développement de l’Etat gabonais mais aussi et surtout que ces derniers en retour soient en parfaite harmonie avec la Vision du Chef de l’Etat qui n’est autre que celle de voir toute exploitation ou industrialisation des ressources du sous-sol gabonais avoir des répercutions positives et immédiates sur le développement économique et social du pays.

Se remerciant mutuellement pour ces échanges fructueux, les parties prenantes se sont séparées avec la promesse d’une retranscription fidèle des conclusions de cette rencontre à leurs hiérarchies respectives.

Publié le : 26 / 07 / 2017