Ministère de l'Equipement, des Infrastructures et des Mines

Sceau de Republique Gabonaise

Le Gabon consolide son engagement à l’adhésion au système international de certification des diamants bruts dit Processus de Kimberley!!!

Logo

Le Gabon consolide son engagement à l’adhésion au système international de certification des diamants bruts dit Processus de Kimberley!!!

Les travaux de la 15ème assemblée générale annuelle plénière du Processus de Kimberley (PK) se sont déroulés du 12 au 16 novembre 2018 à Bruxelles dans la capitale Belge.

A cet effet, l’Union Européenne (UE) qui a assuré la présidence de cette organisation pour l’année 2018 a été l’hôte des assises.

Une mission du ministère en charge des Mines, conduite par Mr Francis MAYAGA-MIKOLO, Directeur Général de la Géologie et de la Recherche Minière a été déléguée par le Chef de ce département ministériel, le Ministre Christian MAGNAGNA pour prendre part à ces travaux.

Ainsi, la délégation gabonaise a, à l’occasion de deux auditions devant le groupe de travail sur la Participation et la Présidence (CPC), présenté la législation en matière de diamant récemment adoptée par le Gouvernement, notamment les décrets n°169/MEIM/PR et n°170/MEIM/PR du 05 juillet 2018 qui, respectivement crée et organise le Centre Permanent du Processus de Kimberley (CPPK) et fixe les règles relatives au système de certification du Processus de Kimberley en République Gabonaise. Il s’est également agit au cours de ces auditions de présenter une Feuille de route cohérente et compréhensive, sorte de programme des activités que le Gabon devrait exécuter au cours de l’année 2019 en vue de l’implémentation opérationnelle du Pk sur le terrain et d’obtenir sa validation par le CPC.

L’appréciation très positive de l’engagement constant du Gouvernement Gabonais et des efforts entrepris depuis 3 ans pour rejoindre la grande famille du PK ont fini par convaincre l’Assemblée Générale qui a adopté une résolution consacrant la fin du processus d’adhésion du Gabon en sa séance plénière du 16 novembre 2018. Le Gabon devient ainsi pays PARTICIPANT, avec droit de vote.

Avec cette intégration complète et définitive au PK, le Gabon va pouvoir désormais dès maintenant dérouler l’exécution de toutes les activités relatives à l’application du Processus de Kimberley dans le pays. Celles-ci concernent :
- le recensement, l’organisation et la sensibilisation des exploitants artisanaux de diamants et des zones de production ;
- l’implémentation des mécanismes de collecte de la production des diamants et de sa vente au travers de l’établissement d’une chaîne des valeurs impliquant exploitants artisanaux-collecteurs-comptoirs d’achat ;
- l’opérationnalisation et la montée en puissance des actes d’expertise et d’évaluation des diamants bruts du laboratoire de gemmologie du ministère au service de tous types d’usagers de la filière diamant (artisanaux, collecteurs, acheteurs, etc.) 
- le suivi des statistiques de production des diamants en République Gabonaise et des flux monétaires et financiers y relatifs ;
- l’organisation des séminaires à l’intention des autres administrations partie- prenante de l’implémentation des règles du PK, notamment les services des Douanes, de l’immigration, de sécurité, des Finances, etc.

A la suite de quoi, le Gabon sera reputé prêt pour émettre son 1er certificat de Kimberley, synonyme de 1ère exportation /vente à l’étranger officielle de diamants bruts Gabonais. Le pays sera devenu ainsi officiellement producteur de diamants.

Publié le : 23 / 11 / 2018